Forum Tarot

Le Fabuleux Forum du Tarot vous propose des forums sur le Tarot de Marseille
Nous sommes le Jeu 23 Mai 2019 09:08

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Mer 29 Mai 2013 12:03 
Membre Senior
Membre Senior

Inscription: Ven 7 Déc 2012 19:31
Messages: 153
Personnellement, j'avais envie de revenir sur ce que disais Hortense, parce que je trouve que c'est pour le coup, une très belle leçon d'humilité et d'honnêteté.

"J’ai pendant de longue années été très conventionnelle et je le suis de moins en moins, pour ne pas dire plus du tout, parce que la vie apprend tel Le Pendu qui réfléchit et voir la vie sous tous ses angles." Quand on arrive à avoir se type de raisonnement, c'est vraiment le signe que l'on a franchit un cap dans sa vie, on ne se préoccupe plus de ce que les gens attendent de nous, mais on vit les choses par soi et pour soi parce qu'on comprend que si l'on veut se respecter soi, il faut comprendre que la réalité est peut-être plus complexe que ce qu'elle parait.

Moi, le fil conducteur dont tu parles grétel, je le perçois vraiment comme cette démarche qui consiste à être honnête avec soit-même, sans pour autant se montrer plus fort qu'on ne l'est, mais simplement, à s'observer et s'accepter objectivement.

En arrêtant de penser en se disant 'il faut que", "je devrais"... Parce que je crois qu'en réalité, plus on s'impose des impératifs de conduites, et plus on s'impose une pression mentale, et au final, moins on apprécie notre environnement tel qu'il est, moins on s'apprécie soi et pour revenir à la métaphore de Sircée, plus finalement on dépeint cette image inconsciente de nous-même sur les autres. Tu disais à ce propos que les autres étaient le miroir de nous-même. Comment veux-tu être à même de les écouter, les réconforter, leur pardonner, si tu ne sais pas faire cet effort pour toi-même ? (et là je reviens à Grétel)

"il faut aimer nos voisins comme soit-même". Oui d'accord, mais si tu n'as jamais appris à t'aimer Toi, comment peux-tu l'aimer et l'accepter LUI ??

Après, c'est vrai que je suis jeune, que j'ai énormément de choses à apprendre de la vie, mais il me semble que tout commence malgré tout par un acte d'amour envers soi.


Haut
 Profil  
 
 

 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Mer 29 Mai 2013 12:23 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Fév 2012 19:53
Messages: 1222
Localisation: Paris
XVII a écrit:
Moi j'applique les mêmes règles que Sircée, pas de question de santé, pas de question concernant une tierce personne, et pas de question concernant quelque chose d'illégal.

Donc, pas de questions du style suis-je enceinte, quel est le sexe de l'enfant, vais-je guérir, ... Le médecin est nettement meilleur que moi pour répondre à ça.

Aussi, pour les questions du style quels sont ses sentiments à mon égard, je demande de la changer en par exemple, que dois-je savoir vis-à-vis de ma relation avec X.

Je dois aussi dire que je fais tous mes tirages avec la personne présente, pas d'email. Ce sont mes règles, si la personne en face n'est pas d'accord, je suis sûr qu'il y a des tas d'autres tarologues qui seront contents de répondre. Autrement, chacun a sa vie et ses problèmes, je m'en fous de qui couche avec qui, c'est leur problème, pas le mien, et je ferai du mieux pour répondre a ce qu'ils veulent savoir.


Merci pour ton témoignage XVII ;)

_________________
"Le hasard est le sentier que Dieu empreinte quand il veut rester anonyme" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Mer 29 Mai 2013 12:26 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Fév 2012 19:53
Messages: 1222
Localisation: Paris
hamoun a écrit:
est ce toi qui doit avoir l ethique?
ou eux qui doivent la voir/l avoir
demain, gabriel se presente a toi
est-ce lui qui auras de l ethique ou toi?
tu saura en avoir, et lui demander avec le respect de l etre
donc c est
ton aura qui en montrera l ethique
et que tu leurs donnera
je pense que chacun doit avoir une éthique

bien sur, il arrive meme ici que certain post, depasse notre ethique
mais reelement c est la notre ou la leurs qu ils depassent
car en verite ils ont tous la meme, mais oubli ceux qu ils blessent
la aussi, le tarot ou le dons peuvent nous aider a leurs faire percevoir
se travers que meme eux il ne voudrais
les aider a percevoir
(ne fait aux autres ce que tu ne voudrais subir)
car il se peut qu un jours la lecon d autre te la donnerons et tu en souffrira
et j aurais de la peine pour toi
mais en general ton aura suffit a filtrer les questions
du moins en visuelle
certainement, mais quand tu es professionnel, pas sur un forum
apres ici je pense que la non reponse, peuvent les aider
a voir l ethique a adopter qu il ne poserais pas en visu
pas si sûre...

le plus drole

dans les tirage perso, je les voit
des fois c est triste, et rarement leurs apporte flamme
mais souvent une etincelle de bonheur
suivit de solitude et quelque fois de larmes
ce que j'aime bien c'est que tu finis toujours pas une touche poetique :)


Merci Hamoun

_________________
"Le hasard est le sentier que Dieu empreinte quand il veut rester anonyme" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Mer 29 Mai 2013 12:28 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Fév 2012 19:53
Messages: 1222
Localisation: Paris
XIII a écrit:
Il faut savoir rester humble, mais, il ne faut pas que ça se transforme en lien qui nous entrave.

J'ai une approche relativement humble du Tarot, puisque je sais que chaque tirage m'apprend de nouvelle chose sur celui-ci. J'ai conscience même après plusieurs années de pratique que je suis loin d'avoir fait le tour.

Les tirages sur moi même sont une bonne méthode pour étudier le Tarot et se mettre en situation, comprendre les interactions inter-arcanes et voir les liens symboliques entre chaque une.

Quand je lis que tu n'arrives pas à interpréter tes propre tirage, c'est quand même inquiétant, parce que qu'est ce qui te sépare d'un tirage pour toi, d'un tirage pour un consultant ? la distance, le recul...je n'ai pas la même émotion quand c'est pour moi, et puis j'ai tendance à voir ce qui m'arrange

Théoriquement, un consultant, tu as une part d'inconnus, tu n'es pas lui, donc, c'est plus difficile d'inscrire le tirage dans sa propre vie. Alors, que lorsque l'on se tire les cartes, on sait qui l'on est, difficile de se mentir ou d'ignorer certaine chose de soit même, donc, l'interprétation est plus simple, plus clair. pas pour moi, et d'ailleurs je me trompe plus souvent sur mes tirages que pour ceux des autres.

_________________
"Le hasard est le sentier que Dieu empreinte quand il veut rester anonyme" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Mer 29 Mai 2013 12:29 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Fév 2012 19:53
Messages: 1222
Localisation: Paris
Sircée a écrit:
Très bon ça........

Merci La Catalane :-* :-*


+1 merci la Catalane!!!!!!!!

_________________
"Le hasard est le sentier que Dieu empreinte quand il veut rester anonyme" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Mer 29 Mai 2013 12:38 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Fév 2012 19:53
Messages: 1222
Localisation: Paris
luciole02 a écrit:
Personnellement, j'avais envie de revenir sur ce que disais Hortense, parce que je trouve que c'est pour le coup, une très belle leçon d'humilité et d'honnêteté.

"J’ai pendant de longue années été très conventionnelle et je le suis de moins en moins, pour ne pas dire plus du tout, parce que la vie apprend tel Le Pendu qui réfléchit et voir la vie sous tous ses angles." Quand on arrive à avoir se type de raisonnement, c'est vraiment le signe que l'on a franchit un cap dans sa vie, on ne se préoccupe plus de ce que les gens attendent de nous, mais on vit les choses par soi et pour soi parce qu'on comprend que si l'on veut se respecter soi, il faut comprendre que la réalité est peut-être plus complexe que ce qu'elle parait.

Moi, le fil conducteur dont tu parles grétel, je le perçois vraiment comme cette démarche qui consiste à être honnête avec soit-même, sans pour autant se montrer plus fort qu'on ne l'est, mais simplement, à s'observer et s'accepter objectivement.

En arrêtant de penser en se disant 'il faut que", "je devrais"... Parce que je crois qu'en réalité, plus on s'impose des impératifs de conduites, et plus on s'impose une pression mentale, et au final, moins on apprécie notre environnement tel qu'il est, moins on s'apprécie soi et pour revenir à la métaphore de Sircée, plus finalement on dépeint cette image inconsciente de nous-même sur les autres. Tu disais à ce propos que les autres étaient le miroir de nous-même. Comment veux-tu être à même de les écouter, les réconforter, leur pardonner, si tu ne sais pas faire cet effort pour toi-même ? (et là je reviens à Grétel)

"il faut aimer nos voisins comme soit-même". Oui d'accord, mais si tu n'as jamais appris à t'aimer Toi, comment peux-tu l'aimer et l'accepter LUI ??

Après, c'est vrai que je suis jeune, que j'ai énormément de choses à apprendre de la vie, mais il me semble que tout commence malgré tout par un acte d'amour envers soi.


C'est très saisissant ce que tu dis Luciole.

Comment aimer les autres si tu ne t'aimes pas toi? Comment pardonner aux autres si tu ne sais pas te pardonner?
Tout simplement parce que chez les autres on a tendance à plus voir les causes et non les conséquences. On essaie de voir leur côté positif (qualités) plutôt que leur défaut, se rappelant les nôtres. Tu ne connais pas leurs expériences ni leur vécu, ni leur éducation alors tu peux leur trouver un milliard de raisons d'agir ainsi.
Mais toi, tu te connais, tu sais d où tu viens, tu sais quelle est ton éducation, quelle est ta ligne de conduite, quelles sont tes croyances...alors pour moi, il est beaucoup plus facile d'être indulgent avec " l'extérieur".
Quand je vois ce en quoi je crois et ce que je fais encore, ça me désole. Après je ne dis pas qu'il faut s'auto flageller, mais avoir un regard lucide sur soi afin que cette culpabilité me pousse à me corriger encore et encore, à devenir plus indulgente, plus compatissante, bienveillante...

_________________
"Le hasard est le sentier que Dieu empreinte quand il veut rester anonyme" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Jeu 30 Mai 2013 19:15 
Membre Junior
Membre Junior
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 25 Avr 2013 16:56
Messages: 60
Localisation: Coventry, Rhode Island
[quote liciole02]J’ai pendant de longue années été très conventionnelle et je le suis de moins en moins, pour ne pas dire plus du tout, parce que la vie apprend tel Le Pendu qui réfléchit et voir la vie sous tous ses angles.[/quote]

C'est superbe. Je pourrais ajouter que le tarot m'a rendu humble et tolérant. Je dois dire que quand on reçoit des gens pour un tirage, ce n'est pas souvent parce qu'ils débordent de joie. On voit de tout et tellement de problèmes. Les aider m'a appris à ne pas juger, et à respecter la façom de vivre de chacun.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Jeu 30 Mai 2013 19:21 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 30 Aoû 2011 11:11
Messages: 1646
Localisation: Reims
+1 XIII

_________________
nadege-tarologue.com


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Jeu 30 Mai 2013 22:17 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 28 Jan 2011 23:50
Messages: 1157
Localisation: Arpajon(91)
Pour repondre A XIII,disant et estimant que l'on se connait bien,voir tres bien....
Je suis pas tout a fait d'accord:on se connait tres bien,du regard de l'interieur(quoi que tant que l'on n'a pas ete mis en situation pour que ensuite on puisse dire objectivement:ben oui,voilà je suis come ceci,ou comme cela,on peut pas se dire:je suis ainsi).Mais il ya une enorme difference entre la maniere dont les autres portent leurs regard sur nos actes,nos paroles.Et meme si l'on est persuadé de faire un truc simplissime,ou evident,ce ne le sera que pour nous,car les autres n'ayant pas tout le pourquoi du commenr,interprete alors nos actes/paroles autrement.....
Ce qui engendre bonnombre de conflit basé sur de simple malentendu.
Se connaitre est plutot a mon avis une des choses les plus dures :cela sous entend,de voir notre point de vue,mais aussi de se voir d'un point de vue exterieur...Et ça....!

_________________
http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/pour-une-interdiction-definitive-de-lexperimentation-animale-27.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Jeu 30 Mai 2013 23:19 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Ven 28 Jan 2011 23:50
Messages: 1157
Localisation: Arpajon(91)
Comment aimer les autres si tu ne t'aimes pas toi? Comment pardonner aux autres si tu ne sais pas te pardonner?
Tout simplement parce que chez les autres on a tendance à plus voir les causes et non les conséquences. On essaie de voir leur côté positif (qualités) plutôt que leur défaut, se rappelant les nôtres. Tu ne connais pas leurs expériences ni leur vécu, ni leur éducation alors tu peux leur trouver un milliard de raisons d'agir ainsi.
Mais toi, tu te connais, tu sais d où tu viens, tu sais quelle est ton éducation, quelle est ta ligne de conduite, quelles sont tes croyances...alors pour moi, il est beaucoup plus facile d'être indulgent avec " l'extérieur".
Quand je vois ce en quoi je crois et ce que je fais encore, ça me désole. Après je ne dis pas qu'il faut s'auto flageller, mais avoir un regard lucide sur soi afin que cette culpabilité me pousse à me corriger encore et encore, à devenir plus indulgente, plus compatissante, bienveillante...

Moi, le fil conducteur dont tu parles grétel, je le perçois vraiment comme cette démarche qui consiste à être honnête avec soit-même, sans pour autant se montrer plus fort qu'on ne l'est, mais simplement, à s'observer et s'accepter objectivement.

En arrêtant de penser en se disant 'il faut que", "je devrais"... Parce que je crois qu'en réalité, plus on s'impose des impératifs de conduites, et plus on s'impose une pression mentale, et au final, moins on apprécie notre environnement tel qu'il est, moins on s'apprécie soi et pour revenir à la métaphore de Sircée, plus finalement on dépeint cette image inconsciente de nous-même sur les autres. Tu disais à ce propos que les autres étaient le miroir de nous-même. Comment veux-tu être à même de les écouter, les réconforter, leur pardonner, si tu ne sais pas faire cet effort pour toi-même ? (et là je reviens à Grétel)

"il faut aimer nos voisins comme soit-même". Oui d'accord, mais si tu n'as jamais appris à t'aimer Toi, comment peux-tu l'aimer et l'accepter LUI ??

Ceci est une reprise de Gretel,et luciole...
Donc,deja Gretel,quand tu dis:"Quand je vois ce en quoi je crois et ce que je fais encore, ça me désole. Après je ne dis pas qu'il faut s'auto flageller, mais avoir un regard lucide sur soi afin que cette culpabilité me pousse à me corriger encore et encore, à devenir plus indulgente, plus compatissante, bienveillante...

Qui te dis que le but de la vie est d'etre ce que tu decris?Et pour toi,et pour les autres?Au contraire,meme;si tu veux t'ameliorer,ce n'est que en etant dure avec toi meme,que tu pourras annihiler tes defauts:sans pitié:car eux sont sans pitié avec toi.Et pour les autres:cela est certes sympathique d'etre compatissant,mais cela les laisse aussi là ou ils sont!Si tu veux les aider,je crois qu'il vaut mieux etre dur avec eux en leur montrant leurs verités(avec des gants,certes,mais leurs dirent quand meme).Si tu passes sur un petit detail,peut etre que c'est l'arbre qui cache la foret,peut etre que derriere ce detail se trouve autre chose de plus important,que lui ne peut pas voir,alors que toi,si.Qu'il te remerçie est secondaire.Le tout est que tu contribues a son evolution....

Le but de la vie n'est pas de se faire apprecier par tous:d'ailleurs citer moi l'individu qui dans le village n'a pas d'ennemi?Ben oui,c'est l'idiot de ce village...
Dans ce que j'ai rapporté,j'ai l'impression que c'ets un peu ceci qui se detache:aimer les autres d'une maniere non reflechie,tout prendre,tout accepter..Euh,on peut mitiger...Que preferez vous:vous accepter,ou que les autres vous appreçie?

Tout cela n'est que de l'orgueil:la verité de soi(je suis,donc je veux etre aimé),ou alors la verité de l'amour?Qui implique de ne plus se voir,de s'oublier dans l'exterieur.

se pardonner:ne pas se juger,porter un regard neutre sur soi.(Car tant que l'on se jugera,on sera dans la verité du soi)c'est a dire etre lucide envers soi meme pour couper tous nos defauts.qui en se montrant dans la douleur ne sont que des epreuves pour nous permette de les distinguer,les ressentir,les voir et les accepter,et les laisser partir,faisant place alors a un vide qui se remplit de joie.Et ainsi de suite....,pour ne plus passer sa vie a etre dans la verité de soi,ne plus se juger.Etre.Etre suivant evidemment la verité de l'amour.

N'etre que la representation physique de cet amour,ou suivre une morale jusqu'au bout,Dur combat,mais quelle joie ensuite,de se voir evoluer!Et plus le combat est grand,plus la victoire est belle,Et plus la joie est en nous,et plus on s'oublie dans l'autre:plus notre coeur se vide de nous,plus il se remplit de l'exterieur,plus on comprend la morale chretienne...
Et plus on s'en remplit,plus on la vit,plus on la fait rayonner autour de nous...

C'est ainsi que l'on passe de la verité de soi a la verité de l'amour;qui est au passage la dualité exprimée dans l'arcane VI...C'est en rayonnant d'amour qu'on aide son prochain.Sans un mot.

Oui je me lache! :fbbea:
A+

_________________
http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/pour-une-interdiction-definitive-de-lexperimentation-animale-27.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Ven 31 Mai 2013 10:52 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Fév 2012 19:53
Messages: 1222
Localisation: Paris
Sircée a écrit:
+1 XIII


Sircée tu voulais pas dire +1 XVII?

_________________
"Le hasard est le sentier que Dieu empreinte quand il veut rester anonyme" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Ven 31 Mai 2013 10:53 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Fév 2012 19:53
Messages: 1222
Localisation: Paris
mutation divine a écrit:
Pour repondre A XIII,disant et estimant que l'on se connait bien,voir tres bien....
Je suis pas tout a fait d'accord:on se connait tres bien,du regard de l'interieur(quoi que tant que l'on n'a pas ete mis en situation pour que ensuite on puisse dire objectivement:ben oui,voilà je suis come ceci,ou comme cela,on peut pas se dire:je suis ainsi).Mais il ya une enorme difference entre la maniere dont les autres portent leurs regard sur nos actes,nos paroles.Et meme si l'on est persuadé de faire un truc simplissime,ou evident,ce ne le sera que pour nous,car les autres n'ayant pas tout le pourquoi du commenr,interprete alors nos actes/paroles autrement.....
Ce qui engendre bonnombre de conflit basé sur de simple malentendu.
Se connaitre est plutot a mon avis une des choses les plus dures :cela sous entend,de voir notre point de vue,mais aussi de se voir d'un point de vue exterieur...Et ça....!


+1

_________________
"Le hasard est le sentier que Dieu empreinte quand il veut rester anonyme" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Ven 31 Mai 2013 11:04 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Jeu 23 Fév 2012 19:53
Messages: 1222
Localisation: Paris
mutation divine a écrit:
Comment aimer les autres si tu ne t'aimes pas toi? Comment pardonner aux autres si tu ne sais pas te pardonner?
Tout simplement parce que chez les autres on a tendance à plus voir les causes et non les conséquences. On essaie de voir leur côté positif (qualités) plutôt que leur défaut, se rappelant les nôtres. Tu ne connais pas leurs expériences ni leur vécu, ni leur éducation alors tu peux leur trouver un milliard de raisons d'agir ainsi.
Mais toi, tu te connais, tu sais d où tu viens, tu sais quelle est ton éducation, quelle est ta ligne de conduite, quelles sont tes croyances...alors pour moi, il est beaucoup plus facile d'être indulgent avec " l'extérieur".
Quand je vois ce en quoi je crois et ce que je fais encore, ça me désole. Après je ne dis pas qu'il faut s'auto flageller, mais avoir un regard lucide sur soi afin que cette culpabilité me pousse à me corriger encore et encore, à devenir plus indulgente, plus compatissante, bienveillante...

Moi, le fil conducteur dont tu parles grétel, je le perçois vraiment comme cette démarche qui consiste à être honnête avec soit-même, sans pour autant se montrer plus fort qu'on ne l'est, mais simplement, à s'observer et s'accepter objectivement.

En arrêtant de penser en se disant 'il faut que", "je devrais"... Parce que je crois qu'en réalité, plus on s'impose des impératifs de conduites, et plus on s'impose une pression mentale, et au final, moins on apprécie notre environnement tel qu'il est, moins on s'apprécie soi et pour revenir à la métaphore de Sircée, plus finalement on dépeint cette image inconsciente de nous-même sur les autres. Tu disais à ce propos que les autres étaient le miroir de nous-même. Comment veux-tu être à même de les écouter, les réconforter, leur pardonner, si tu ne sais pas faire cet effort pour toi-même ? (et là je reviens à Grétel)

"il faut aimer nos voisins comme soit-même". Oui d'accord, mais si tu n'as jamais appris à t'aimer Toi, comment peux-tu l'aimer et l'accepter LUI ??

Ceci est une reprise de Gretel,et luciole...
Donc,deja Gretel,quand tu dis:"Quand je vois ce en quoi je crois et ce que je fais encore, ça me désole. Après je ne dis pas qu'il faut s'auto flageller, mais avoir un regard lucide sur soi afin que cette culpabilité me pousse à me corriger encore et encore, à devenir plus indulgente, plus compatissante, bienveillante...

Qui te dis que le but de la vie est d'etre ce que tu decris?Et pour toi,et pour les autres?C'est ce que je crois, je ne prétends pas avoir raison mais c'est bien là le but que je me suis fixéeAu contraire,meme;si tu veux t'ameliorer,ce n'est que en etant dure avec toi meme,que tu pourras annihiler tes defauts:sans pitié:car eux sont sans pitié avec toi. sans pitié oui mais attention quand même d'être objectif, nous sommes humains et nous commettons tous des erreurs et nous apprenons de celles ci. Il faut voir le côté négatif mais aussi le côté positif. Sinon, je crains que l'on ne tombe dans le pessimisme et le découragementEt pour les autres:cela est certes sympathique d'etre compatissant,mais cela les laisse aussi là ou ils sont! pas forcémentSi tu veux les aider,je crois qu'il vaut mieux etre dur avec eux en leur montrant leurs verités(avec des gants,certes,mais leurs dirent quand meme ce n'est pas incompatible avec l indulgence et la compassion).Si tu passes sur un petit detail,peut etre que c'est l'arbre qui cache la foret,peut etre que derriere ce detail se trouve autre chose de plus important,que lui ne peut pas voir,alors que toi,si. oui c'est très juste, mais ça tu peux le faire avec une intention compatissante guidée par la bienveillance envers autrui, plutôt que par un instinct moralisateur parce qu'on juge que notre façon de penser est la meilleure, voire la seule. Tout dépens donc de l'intention se trouvant derrière nos actes ou nos paroles. D'ailleurs suivant notre intention le résultat ne sera pas le même je pense...Qu'il te remerçie est secondaire.Le tout est que tu contribues a son evolution....là je suis d'accord

Le but de la vie n'est pas de se faire apprecier par tous:d'ailleurs citer moi l'individu qui dans le village n'a pas d'ennemi?Ben oui,c'est l'idiot de ce village...encore d'accord
Dans ce que j'ai rapporté,j'ai l'impression que c'ets un peu ceci qui se detache:aimer les autres d'une maniere non reflechie,tout prendre,tout accepter..Euh,on peut mitiger...Que preferez vous:vous accepter,ou que les autres vous appreçie? je n'ai pas ce même ressenti à travers cette lecture

Tout cela n'est que de l'orgueil:la verité de soi(je suis,donc je veux etre aimé),ou alors la verité de l'amour?Qui implique de ne plus se voir,de s'oublier dans l'exterieur.

se pardonner:ne pas se juger,porter un regard neutre sur soi.(Car tant que l'on se jugera,on sera dans la verité du soi)c'est a dire etre lucide envers soi meme pour couper tous nos defauts.qui en se montrant dans la douleur ne sont que des epreuves pour nous permette de les distinguer,les ressentir,les voir et les accepter,et les laisser partir,faisant place alors a un vide qui se remplit de joie.Et ainsi de suite....,pour ne plus passer sa vie a etre dans la verité de soi,ne plus se juger.Etre.Etre suivant evidemment la verité de l'amour. je suis assez d'accord

N'etre que la representation physique de cet amour,ou suivre une morale jusqu'au bout,Dur combat,mais quelle joie ensuite,de se voir evoluer!Et plus le combat est grand,plus la victoire est belle,Et plus la joie est en nous,et plus on s'oublie dans l'autre:plus notre coeur se vide de nous,plus il se remplit de l'exterieur,plus on comprend la morale chretienne...d'accord avec toi jusqu'à "comprend la morale", pour moi chrétienne est de trop, la morale des 3 religions est la même selon moi
Et plus on s'en remplit,plus on la vit,plus on la fait rayonner autour de nous...

C'est ainsi que l'on passe de la verité de soi a la verité de l'amour;qui est au passage la dualité exprimée dans l'arcane VI...C'est en rayonnant d'amour qu'on aide son prochain.Sans un mot.

Oui je me lache! :fbbea: tant mieux lache toi, je trouve ça très inéressant tous ces points de vue. Merci!
A+

_________________
"Le hasard est le sentier que Dieu empreinte quand il veut rester anonyme" A. Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Ven 31 Mai 2013 12:37 
Membre Senior
Membre Senior

Inscription: Ven 7 Déc 2012 19:31
Messages: 153
Et ben c'est drôle mutation divine mais avant de lire ton commentaire, je ne me jugeais pas, je me contentais d'être moi-même. ^-^ Et ensuite, j'ai lu ton jugement, et maintenant, je me sens obligée de me juger...

Tu vois un peu ce que j'essaye de dire ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le tarot et l'éthique
MessagePosté: Ven 31 Mai 2013 12:48 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 30 Aoû 2011 11:11
Messages: 1646
Localisation: Reims
gretel a écrit:
Sircée a écrit:
+1 XIII


Sircée tu voulais pas dire +1 XVII?



Viii, mais entre XIII et XVII mon coeur balance ceci dit

De tout façon j'aime tout le monde alors..... :D

_________________
nadege-tarologue.com


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. tarot a 3

artlove1

0

0

Lun 16 Avr 2018 22:36

artlove1 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tarot psychologique

Winni

1

5095

Mar 9 Jan 2007 02:38

Alexandre Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tarot et moustique

muscate

11

6526

Jeu 16 Mai 2013 09:31

XIII Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Le Tarot de Matrix

Solasido

4

4238

Mar 16 Aoû 2011 18:47

Solasido Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Tarot analytique.

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

Didier69

64

23013

Sam 29 Juin 2013 10:42

Paie32 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. tarot gratuit

bouba25

3

6027

Sam 24 Mar 2012 12:50

isavril Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. reve tarot

meli73

4

3501

Mer 15 Aoû 2012 18:51

meli73 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. stage tarot psychologique

pontus2

6

1970

Ven 20 Juil 2007 20:03

pontus2 Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: