Forum Tarot

Le Fabuleux Forum du Tarot vous propose des forums sur le Tarot de Marseille
Nous sommes le Dim 22 Sep 2019 07:57

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Règles du forum


Merci de ne pas demander d'aide pour vos tirages dans ce forum.



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: Mar 13 Déc 2011 20:29 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum

Inscription: Jeu 4 Mar 2010 10:59
Messages: 3714
    Bonjour Isavril

      isavril a écrit:
      Par contre ce qui m'arrive de plus en plus fréquemment de voir ce sont des hommes mariés qui ont des amants et non des maîtresses!!!
      Eh ben c'est gay!
      Y a-t-il une différence pour la femme trompée?

          Désolé si j'imagine peut-être à tort que tu vas développer le point suivant

        isavril a écrit:
        A la base il faut peut-être s'interroger sur le concept d'Amour...

      Cordialement

    Bon présent à toi et à tous

_________________
    TaroGramme La musique demeure la plus haute des philosophies.
    La philosophie demeure la plus haute des musiques
    (Socrate)


Haut
 Profil  
 
 

MessagePosté: Mar 13 Déc 2011 20:46 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 28 Fév 2010 23:11
Messages: 6172
Localisation: Bretagne
mutation divine a écrit:
Natys,de quel droit te permets tu de mettre ma photo sur le forum????? :D


:laugh:

Salut Victor !!


Serieusement,en vous lisant toutes les deux,les commentaires doivent etre certes plus nuancés que le"tout tort ,tout raison".
Ce que dis Natys est plus experimentés,plus de comprehension que mielleuse.
En fait j'ai l'impression que mielleuse reagit avec son coeur,et Natys avec l'intellect.
Meme si on a pas a juger cela,je pense comme mielleuse:y aurait il une banalisation de l'adultere?

Cela evolue comme la societé:tout tout de suite:maximum de plaisirs pour minimum d'effort...D'ailleurs il parait (j'ai entendu cela )que l'adultere n'est plus un critere de divorce...Societe de consommation:quand ça va plus:on va voir ailleurs;sans meme essayer d'arranger l'histoire,sans meme essayer d'aller au bout de soi meme:le beurre l'argent du beurre,....On veut tout sans donner,sans effort,sans se remettre en question.

Summum de la lacheté:meme pas le courage de se barrer quand ça va plus:on fait semblant,on vit dans le mensonge.Et on se trouve des pretexte:les enfants,l'argent,le confort....Pour accrediter notre manque de caractere,notre lacheté....Donner un sens a la pauvrete de notre vie...
Mais il y'en a qui aime ce genre de vie,vivre pour baiser:alors leurs petit jeu deviendra vite leur enfer...

Peut etre pour cette raison que je n'ai jamais desirer me marier:c'est beaucoup plus facile de partir quand on se rend compte que l'on aime plus.... la regarder dans les yeux,droit,lui dire,cherie je t'aime plus,je me casse.
Et ainsi,apres ,la tete haute:me regarder dans la glace le matin...Comme un adolescent boutonneux me demander laquelle je vais me brancher,sans me cacher,sans mensonge ni mepris.

Mais ça c'est ma maniere d'agir:

Pfff....'gros macho'....va !!


Force determination honneur.

( Faible démonstration hormonale ) ::) ::) :D

Comme disait Eliphas Levi:"j'aime trop les hommes pour supporter l'hypocrisie".

A+



Biz
Nickie ;)


Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 13 Déc 2011 21:46 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 8 Nov 2011 13:23
Messages: 675
Bonsoir Solasido!
Par contre ce qui m'arrive de plus en plus fréquemment de voir ce sont des hommes mariés qui ont des amants et non des maîtresses!!!
Eh ben c'est gay!
Y a-t-il une différence pour la femme trompée?


Désolé si j'imagine peut-être à tort que tu vas développer le point suivant
Pour t'éviter tristesse et désolation, sola, je prends le temps de développer ma question, ensuite je mets le peignoir et je vais me coucher ,de beaux rêves m'attendent.
Alors voilà je demandai si selon vous il y avait une différence pour la femme trompée, a-t-elle le même sentiment si son mari a une relation extra-conjugale avec une amante ou avec un amant?
Je ne parle pas socialement, la société a bien évolué concernant l'homosexualité, mais sincèrement, en tant que femme trahie.
Merci de vos réponses et bon débat à tous!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 13 Déc 2011 22:06 
Membre Senior
Membre Senior

Inscription: Ven 23 Sep 2011 06:36
Messages: 111
Natys, j'aime plutôt ta vision. Mais pour moi, l'infidélité reste tout de même injustifiée, peu importe les circonstances.

Citation:
Mais tu es encore 'jeune' ma chérie....et ta vision de l'amour me semble apparaître puérile , tendre et naive..et c'est tant mieux , car il faut y croire de cette façon le plus longtemps possible...et tant pis pour les plumes perdues !!

Possible que ma vision de la fidélité changera avec les années (quoique j'en doute). Commettre un adultère en vieillissant me semble encore plus dommageable qu'en étant jeune. J'ai l'impression que ce genre d'histoire arrive plus souvent vers la fin de la trentaine et/où la quarantaine, le moment où les gens se rendent compte qu'ils avancent dans l'âge et que leur couple n'est pas parfait (mais sûrement fonctionnel à bien des niveaux), donc prennent le risque de partir à la recherche d'un amour qui les comblerait plus. Problème: certains choisissent l'adultère. Une façon de gagner sur tous les tableaux peut-être?


Citation:
Cela evolue comme la societé:tout tout de suite:maximum de plaisirs pour minimum d'effort...D'ailleurs il parait (j'ai entendu cela )que l'adultere n'est plus un critere de divorce...Societe de consommation:quand ça va plus:on va voir ailleurs;sans meme essayer d'arranger l'histoire,sans meme essayer d'aller au bout de soi meme:le beurre l'argent du beurre,....On veut tout sans donner,sans effort,sans se remettre en question.

Oui, mutation_divine, je suis entièrement d'accord. On vit dans une société de désirs (non pas de besoins) : les gens n'acceptent pas de faire des choix (je dois travailler moi-même sur cet aspect), ils veulent tout et maintenant. Pas question de recommencer à zéro, plutôt vivre dans la trahison...

En fait, si l'adultère n'est pas une cause principale de divorce, c'est peut-être parce que les couples se marient de moins en moins. Je cois aussi qu'il y a le fait que les couples essaient les thérapies pour raviver la flamme et pour comprendre ce qui a amené le partenaire à commettre l'adultère. Certains couples s'en sortent et c'est tant mieux! Et je crois que les autres décident de se séparer en pensant que l'adultère n'était que la goutte qui a débordé le vase (mais est-ce vraiment le cas?).

Aux États-Unis, les divorces pour cause d'adultère montrent qu'il n'y a rien à gagner. En fait, il se trouve que seulement 1/10 de ces couples extra-conjugaux continuent une relation après les procédures de divorce. Ensuite, seulement 1/10 de ces 1/10 restent en couple ensemble sur une période assez longue (je crois que c'était au moins 6 mois... peut-être 1 an). Petit calcul rapide : 1 chance sur 100 de vivre une relation sur la durée! Le jeu en vaut-il vraiment la chandelle??!

Je crois que les chiffres seraient probablement similaires dans la grande majorité des pays occidentaux. Ainsi, est-ce vraiment les sentiments amoureux qui motivent l'adultère?

Citation:
Peut etre pour cette raison que je n'ai jamais desirer me marier:c'est beaucoup plus facile de partir quand on se rend compte que l'on aime plus....

Tu fais le choix de vivre des amours plus "passionnels", ce qui est tout-à-fait respectable. Du coup, les blessures sont moins grandes, puisque les parties ont moins investi (autant financièrement qu'émotionellement). Mais certains font le choix de construire une vie avec une autre personne, d'acheter une maison et d'avoir des enfants et, parfois même, décident de se marier. On a la chance de choisir notre partenaire. Se séparer ou divorcer n'est plus mal vu. Alors pourquoi les gens refusent de mettre fin à leur couple avant d'entamer une nouvelle relation? Il y a un certain égoïsme dans cette attitude : vouloir bien paraître au sein de la famille et de l'entourage, garder sa maison et ses avoirs tout en vivant une relation plus épicée. Je pense aussi qu'une crainte de tout perdre pour quelque chose qui n'en vaut probablement pas la peine motive les gens à commettre l'adultère plutôt que de se séparer de leur compagnon/compagne officiel(le).

Solasido, je suis bien d'accord avec toi. Quand on aime, on est fidèle. Ça semble tellement une évidence. Je me demandais de quoi est formé l'amour inconditionnel selon toi?

Citation:
une amie m'a dit que son amant qu'elle a depuis 3 ans et son mari formaient l'homme parfait à ses yeux!

Big, cette amie est-elle parfaite? Sans la connaître (et je ne suis pas voyante), je suis persuadée qu'elle ne l'est pas. Alors selon quel droit se permet-elle d'avoir deux hommes? Je doute qu'elle se remette souvent en question... Son comportement montre qu'elle est assez centrée sur elle-même et très détachée pour ne montrer aucun signe de culpabilité.

Big a écrit:
Par contre ce qui m'arrive de plus en plus fréquemment de voir ce sont des hommes mariés qui ont des amants et non des maîtresses!!!

Que ce soit tromper avec quelqu'un du sexe opposé ou du même sexe, pour moi, c'est du tout au même.

isavril a écrit:
Personne ne se soucie d'aimer, tout le monde veut être aimé.
Chacun est attaché à son propre bonheur.
En bref, peu de gens aiment quelqu'un au point d'accepter qu'il soit heureux avec quelqu'un d'autre.
Voilà un avis un peu froid sur la question mais c'est le mien.
A la base il faut peut-être s'interroger sur le concept d'Amour..

En lisant ton message, je ne peux m'empêcher de penser à la polygamie. Personnellement, je préfère l'amour exclusif... Selon moi, les bases de l'amour sont la confiance et le respect. Lorsqu'une personne apprend que son partenaire est infidèle, ces bases sont ébranlées, souvent détruites. Est-ce vraiment les concepts de l'amour que l'on devrait remettre en question? J'opterais plutôt sur ce que mutation_divine a proposé sur la société.

enviedapprendre a écrit:
Je ne pense pas que l'adultère soit plus accepté maintenant qu'hier. N'oublions pas qu'avant (il y a 50 d'années), il était courant que les hommes aillent dans les maisons closes pendant que Madame restait sagement à la maison à coudre, à faire le ménage...ou à s'occuper des enfants.

À l'époque, le couple (et surtout la famille) restait quelque chose de sacré. Les gens finissaient leurs jours ensemble (ce qui est malheureusement utopique de nos jours). Aujourd'hui, la place de la femme est quelque peu différente (pas complètement à mon avis!). Dans ton message, j'ai l'impression que tu insinues qu'il est positif que les femmes aient maintenant la possibilité de tromper leur partenaire plus facilement. Si c'est ce que tu voulais dire, je trouve que c'est dommage. Plutôt que de rattraper nos confrères masculins dans des postes socialement plus prestigieux, tu crois qu'il est mieux pour nous d'être (voire de rester) en position de maîtresses? ::)

Il y a une différence entre coucher pour du sexe et construire une relation extra-conjugale. Souvent, les protagonistes de l'adultère croient y voir de l'amour. Si tu es comme la plupart des femmes (environ 85%), tu dirais que
l'infidélité émotionnelle est bien plus pire que l'infidélité sexuelle (absence complète de sentiments).

Citation:
il faut que le couple dans sa globalité, les 2 personnes se remettent en question et surtout se posent les bonnes questions. Je pense que tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir et que bien souvent la personne qui est trompée quelque part en porte un certaine responsabilité.

Là, tu apportes un point intéressant. Voilà, un autre problème à mes yeux: on en vient à diaboliser la personne cocue!! C'est assez ironique de penser que le partenaire qui commet l'adultère l'a fait en raison du comportement de l'autre. Donc en plus d'être trompé(e), le/la cocu(e) doit porter le fardeau d'être en partie responsable de la relation adultère du partenaire?!

Citation:
Les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus

Je suis sûre que Natys aurait tout plein de choses à nous dire sur Mars et Vénus et la manière que l'on vit nos amours! ::)

Mikael, tu n'as toujours pas dit ce que tu pensais vraiment de la question. Tu as apporté ta touche d'humour, mais ton point de vue sur le sujet serait encore plus intéressant!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 13 Déc 2011 22:20 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 28 Fév 2010 23:11
Messages: 6172
Localisation: Bretagne
Oh.!!..merci Mielleuse pour ce beau message en retour pour nous tous :)

A propos de Mars et de Vénus ;)

Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus !!

Image

John Gray
Michel Lafon, 1999

Un homme et une femme n’ont ni la même conception de l’amour, ni le même code comportemental ou linguistique pour l’exprimer. Les dissemblances sont si fortes que, dans “Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus”, le psychothérapeute John Gray n’hésite pas à les comparer à des êtres débarqués de deux planètes différentes : Mars pour les hommes, qui importent dans la sphère affective les valeurs de l’action, du pouvoir, de la compétence ; Vénus pour les femmes, qui privilégient l’expression des émotions, l’harmonie des échanges, la créativité.

Jusque-là, rien de nouveau.

Mais si ce thérapeute est devenu un phénomène aux Etats-Unis (8 millions d’exemplaires de son best-seller vendus), c’est qu’il a le génie d’expliquer simplement ce qui nous semble si compliqué à saisir chez l’autre. Certes, ses pistes comportementales ne constituent pas la garantie de réussir parfaitement sa relation de couple, mais il paraît évident que, sans elles, on est assuré de la rater. La communication dans le couple est source de malentendus.

Exemple :
Si je lui : tu 'm'aimes' ?.....il me répond....tu le sais bien !!

:D

A découvrir...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 13 Déc 2011 22:47 
Membre Senior
Membre Senior
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 23 Oct 2011 16:05
Messages: 135
Localisation: Paris
En essayant deux minutes de me mettre à la place d'une femme trompée et qui plus est trompée avec un homme... Bouhhhhhh, Je dirais un sentiment de ne pas être à la hauteur en tant que femme, aussi bien au niveau de la séduction que de la sexualité. Peut-être aussi une sensation de ne pas pouvoir se battre, autant quand c'est une autre femme, on peut être plus désirable en se faisant jolie, en portant de la lingerie, en surprenant l'autre pour qu'il retombe amoureux mais contre un homme à part s'acheter une ceinture je ne vois pas trop... ???
Franchement, je ne voudrais pas être dans cette situation...

_________________
Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux. Mère Teresa


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 13 Déc 2011 23:34 
Membre Senior
Membre Senior
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 23 Oct 2011 16:05
Messages: 135
Localisation: Paris
mielleuse89 a écrit:
À l'époque, le couple (et surtout la famille) restait quelque chose de sacré. Les gens finissaient leurs jours ensemble (ce qui est malheureusement utopique de nos jours). Aujourd'hui, la place de la femme est quelque peu différente (pas complètement à mon avis!). Dans ton message, j'ai l'impression que tu insinues qu'il est positif que les femmes aient maintenant la possibilité de tromper leur partenaire plus facilement. Si c'est ce que tu voulais dire, je trouve que c'est dommage. Plutôt que de rattraper nos confrères masculins dans des postes socialement plus prestigieux, tu crois qu'il est mieux pour nous d'être (voire de rester) en position de maîtresses? ::)

Il y a une différence entre coucher pour du sexe et construire une relation extra-conjugale. Souvent, les protagonistes de l'adultère croient y voir de l'amour. Si tu es comme la plupart des femmes (environ 85%), tu dirais que
l'infidélité émotionnelle est bien plus pire que l'infidélité sexuelle (absence complète de sentiments).

Citation:
il faut que le couple dans sa globalité, les 2 personnes se remettent en question et surtout se posent les bonnes questions. Je pense que tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir et que bien souvent la personne qui est trompée quelque part en porte un certaine responsabilité.

Là, tu apportes un point intéressant. Voilà, un autre problème à mes yeux: on en vient à diaboliser la personne cocue!! C'est assez ironique de penser que le partenaire qui commet l'adultère l'a fait en raison du comportement de l'autre. Donc en plus d'être trompé(e), le/la cocu(e) doit porter le fardeau d'être en partie responsable de la relation adultère du partenaire?!



Pour te repondre rapide, je pense que l'adultère, il y en a toujours eu et qu'avant c'était monnaie courante.
Effectivement, avant les gens finissaient leurs vies ensemble mais à quel prix ??? Une femme battue, violée, trompée... malheureuse dans son mariage ne pouvait pas divorcer sinon elle était montrée du doigt.
Il y a 50 ans, en France, il y avait encore des mariages arrangés...

Effectivement, je pense qu'avant, on était marié pour le Meilleur et pour le Pire. Maintenant, on vit à une époque ou les gens, les femmes prétendent aux bonheurs et un peu trop à mon gout, on divorce pour un oui ou pour un non, on ne cherche plus à surmonter les difficultés, on va à la facilité "LE DIVORCE", on est dans une société d'égoïste et on ne pense plus à nos enfants...


Donc en plus d'être trompé(e), le/la cocu(e) doit porter le fardeau d'être en partie responsable de la relation adultère du partenaire?!

Je te donne un exemple : Tu prends un femme dont le mari et tout le temps en voyage, le peu de fois où il est là, il sort avec ses copains. Pendant ce temps là, elle gère la maison seule, les enfants... Lui, il ne la regarde plus, ne la touche plus, ne la séduit plus, ne la complimente plus... Elle essaie de lui parler, il ne l'écoute pas ou fait semblant de ne pas l'entendre, elle tire la sonnette d'alarme mais rien ne change

Puis, un jour, elle tombe sur un homme au jardin d'enfants, au début c'est juste des discutions anodine sans arrieres pensées et petit à petit, ils deviennent amis toujours sans arrières pensées et là un premier compliment tombe "tu as une jolie robe aujourd'hui..." puis deux puis trois et Elle qui est juste mariée par le papier puisqu'elle est tout le temps seule est touchée et elle perd la tête... La question : Est elle la seule fautive dans cette situation ??? Moi je ne crois pas, son conjoint n'a rien fait non plus pour preserver et proteger son mariage.

C'est pour cela que je dis que le couple doit savoir se remettre en question.

_________________
Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux. Mère Teresa


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 13 Déc 2011 23:34 
Membre Senior
Membre Senior
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Dim 23 Oct 2011 16:05
Messages: 135
Localisation: Paris
mielleuse89 a écrit:
À l'époque, le couple (et surtout la famille) restait quelque chose de sacré. Les gens finissaient leurs jours ensemble (ce qui est malheureusement utopique de nos jours). Aujourd'hui, la place de la femme est quelque peu différente (pas complètement à mon avis!). Dans ton message, j'ai l'impression que tu insinues qu'il est positif que les femmes aient maintenant la possibilité de tromper leur partenaire plus facilement. Si c'est ce que tu voulais dire, je trouve que c'est dommage. Plutôt que de rattraper nos confrères masculins dans des postes socialement plus prestigieux, tu crois qu'il est mieux pour nous d'être (voire de rester) en position de maîtresses? ::)

Il y a une différence entre coucher pour du sexe et construire une relation extra-conjugale. Souvent, les protagonistes de l'adultère croient y voir de l'amour. Si tu es comme la plupart des femmes (environ 85%), tu dirais que
l'infidélité émotionnelle est bien plus pire que l'infidélité sexuelle (absence complète de sentiments).

Citation:
il faut que le couple dans sa globalité, les 2 personnes se remettent en question et surtout se posent les bonnes questions. Je pense que tout n'est pas blanc, tout n'est pas noir et que bien souvent la personne qui est trompée quelque part en porte un certaine responsabilité.

Là, tu apportes un point intéressant. Voilà, un autre problème à mes yeux: on en vient à diaboliser la personne cocue!! C'est assez ironique de penser que le partenaire qui commet l'adultère l'a fait en raison du comportement de l'autre. Donc en plus d'être trompé(e), le/la cocu(e) doit porter le fardeau d'être en partie responsable de la relation adultère du partenaire?!



Pour te repondre rapide, je pense que l'adultère, il y en a toujours eu et qu'avant c'était monnaie courante.
Effectivement, avant les gens finissaient leurs vies ensemble mais à quel prix ??? Une femme battue, violée, trompée... malheureuse dans son mariage ne pouvait pas divorcer sinon elle était montrée du doigt.
Il y a 50 ans, en France, il y avait encore des mariages arrangés...

Effectivement, je pense qu'avant, on était marié pour le Meilleur et pour le Pire. Maintenant, on vit à une époque ou les gens, les femmes prétendent aux bonheurs et un peu trop à mon gout, on divorce pour un oui ou pour un non, on ne cherche plus à surmonter les difficultés, on va à la facilité "LE DIVORCE", on est dans une société d'égoïste et on ne pense plus à nos enfants...


Donc en plus d'être trompé(e), le/la cocu(e) doit porter le fardeau d'être en partie responsable de la relation adultère du partenaire?!

Je te donne un exemple : Tu prends un femme dont le mari et tout le temps en voyage, le peu de fois où il est là, il sort avec ses copains. Pendant ce temps là, elle gère la maison seule, les enfants... Lui, il ne la regarde plus, ne la touche plus, ne la séduit plus, ne la complimente plus... Elle essaie de lui parler, il ne l'écoute pas ou fait semblant de ne pas l'entendre, elle tire la sonnette d'alarme mais rien ne change

Puis, un jour, elle tombe sur un homme au jardin d'enfants, au début c'est juste des discutions anodine sans arrieres pensées et petit à petit, ils deviennent amis toujours sans arrières pensées et là un premier compliment tombe "tu as une jolie robe aujourd'hui..." puis deux puis trois et Elle qui est juste mariée par le papier puisqu'elle est tout le temps seule est touchée et elle perd la tête... La question : Est elle la seule fautive dans cette situation ??? Moi je ne crois pas, son conjoint n'a rien fait non plus pour preserver et proteger son mariage.

C'est pour cela que je dis que le couple doit savoir se remettre en question.

_________________
Ne laissez personne venir à vous et repartir sans être plus heureux. Mère Teresa


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 14 Déc 2011 00:17 
Membre Senior
Membre Senior

Inscription: Ven 23 Sep 2011 06:36
Messages: 111
enviedapprendre a écrit:
Pour te repondre rapide, je pense que l'adultère, il y en a toujours eu et qu'avant c'était monnaie courante.
Effectivement, avant les gens finissaient leurs vies ensemble mais à quel prix Une femme battue, violée, trompée... malheureuse dans son mariage ne pouvait pas divorcer sinon elle était montrée du doigt.

L'adultère a toujours existé, il ne fait aucun doute. Aujourd'hui, l'adultère est beaucoup plus facile d'accès, donc probablement beaucoup plus important en nombre. Il suffit de se créer un profil et faire une annonce sur le net ; il existe même des sites de rencontre de personnes mariées!

De quoi garder l'oeil grand ouvert! Difficile de faire confiance à quelqu'un quand les tentations sont partout. Autrement dit, il est difficile de se livrer complètement à quelqu'un lorsqu'on garde en tête qu'il est possible d'être trahi.

Les problèmes d'autrefois ont "évolué". Comme on le sait tous, il est possible de se séparer à tout moment et recommencer sa vie. Alors pourquoi tromper au 21e siècle?

Citation:
Il y a 50 ans, en France, il y avait encore des mariages arrangés...

Les mariages arrangés sont très rares. Mais on ne marie pas n'importe qui! Tout dépend de tellement de choses, en passant par la classe sociale, les origines, le niveau de scolarité... Reste quand même qu'on a un plus vaste choix qu'autrefois, ce qui semble encore moins justifié l'infidélité.


enviedapprendre a écrit:
Je te donne un exemple : Tu prends un femme dont le mari et tout le temps en voyage, le peu de fois où il est là, il sort avec ses copains. Pendant ce temps là, elle gère la maison seule, les enfants... Lui, il ne la regarde plus, ne la touche plus, ne la séduit plus, ne la complimente plus... Elle essaie de lui parler, il ne l'écoute pas ou fait semblant de ne pas l'entendre, elle tire la sonnette d'alarme mais rien ne change

Puis, un jour, elle tombe sur un homme au jardin d'enfants, au début c'est juste des discutions anodine sans arrieres pensées et petit à petit, ils deviennent amis toujours sans arrières pensées et là un premier compliment tombe "tu as une jolie robe aujourd'hui..." puis deux puis trois et Elle qui est juste mariée par le papier puisqu'elle est tout le temps seule est touchée et elle perd la tête... La question : Est elle la seule fautive dans cette situation Moi je ne crois pas, son conjoint n'a rien fait non plus pour preserver et proteger son mariage.


Elle n'est pas heureuse dans son mariage? Qu'elle se sépare!!! Pas besoin de transmettre SA souffrance à l'autre partenaire. Le divorce est monnaie courante de nos jours. Cette femme choisit simplement l'option qui lui causera à ELLE le moins de torts. S'il part tout le temps en voyage, j'en déduis que son mari travaille comme un fou pour subvenir aux besoins (désirs) de la famille, payer la maison, financer les futures études de leurs enfants, etc. Et elle, elle le trompe. Si ce couple vivait dans la pauvreté mais ensemble, quel serait son comportement? Déciderait-elle d'aller voir un autre homme pour évader la misère dans laquelle elle vit? Encore une fois, le problème tourne énormément autour de soi, de l'égocentrisme. Seul le partenaire qui trompe est coupable...

Les gens veulent le beurre, l'argent du beurre, la vendeuse et le magasin. Mais on ne peut pas tout avoir dans la vie.

enviedapprendre a écrit:
C'est pour cela que je dis que le couple doit savoir se remettre en question.

Avant de questionner le couple, les gens doivent remettre leurs valeurs à la bonne place et ça commence par questionner la société, qui nous a appris à désirer bien plus qu'à travailler sur ce que l'on a déjà.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mer 14 Déc 2011 13:00 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 8 Nov 2011 13:23
Messages: 675
De nombreux points de vue sur l'adultère, véhéments ou plus raisonnés mais personne pour répondre à la question qu'on m'a demandé de développer.
Alors voilà je demandai si selon vous il y avait une différence pour la femme trompée, a-t-elle le même sentiment si son mari a une relation extra-conjugale avec une amante ou avec un amant?
Je ne parle pas socialement, la société a bien évolué concernant l'homosexualité, mais sincèrement, en tant que femme trahie.

D'autre part
Personne ne se soucie d'aimer, tout le monde veut être aimé.
Chacun est attaché à son propre bonheur.
En bref, peu de gens aiment quelqu'un au point d'accepter qu'il soit heureux avec quelqu'un d'autre.
Voilà un avis un peu froid sur la question mais c'est le mien.
A la base il faut peut-être s'interroger sur le concept d'Amour..

Mielleuse a répondu:
En lisant ton message, je ne peux m'empêcher de penser à la polygamie. Personnellement, je préfère l'amour exclusif... Selon moi, les bases de l'amour sont la confiance et le respect. Lorsqu'une personne apprend que son partenaire est infidèle, ces bases sont ébranlées, souvent détruites. Est-ce vraiment les concepts de l'amour que l'on devrait remettre en question?
Mon message va bien au delà de la polygamie et concerne l'amour d'une manière générale.
Exemple:
Nous aimons nos enfants mais nous nous appliquons à les ramener à notre image idéale pour qu'ils correspondent à nos attentes. Les comprenons-nous vraiment et sommes nous prêts à les aimer pour ce qu'ils sont?
La séparation quand l'enfant est adulte et qu'il quitte le foyer est souvent très mal vécue et entraîne de graves dépressions.
Le couple, c'est une toute autre relation mais purement basée elle aussi sur l'Amour. Et j'en reviens au "sentiment" d'Amour puisque le "concept" semble un peu froid:
Personne ne se soucie d'aimer, tout le monde veut être aimé.
Chacun est attaché à son propre bonheur.
En bref, peu de gens aiment quelqu'un au point d'accepter qu'il soit heureux avec quelqu'un d'autre.
L'Amour est exclusif, il n'y a pas sentiment plus égoïste.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 31 Déc 2011 09:58 
Membre Senior
Membre Senior

Inscription: Ven 23 Sep 2011 06:36
Messages: 111
isavril a écrit:
Exemple:
Nous aimons nos enfants mais nous nous appliquons à les ramener à notre image idéale pour qu'ils correspondent à nos attentes. Les comprenons-nous vraiment et sommes nous prêts à les aimer pour ce qu'ils sont?

En fait, c’est plutôt une question d’éducation que d’amour à mon avis. L’enfant a besoin d’être encadré pour grandir de manière équilibrée. Et ça passe par des règles, des limites, des idéaux, etc…. qui correspondent à la vision des parents. D’autant plus que la famille est le premier endroit où l’enfant se crée une identité et une personnalité. Leur donner un idéal en leur montrant que cet idéal est partagé par des gens – au moins, par la cellule familiale- est positif dans le développement de l’enfant.

isavril a écrit:
Le couple, c'est une toute autre relation mais purement basée elle aussi sur l'Amour. Et j'en reviens au "sentiment" d'Amour puisque le "concept" semble un peu froid:

En y réfléchissant, je crois qu’un couple qui perdure à travers les années dépasse la notion de l’amour. Au fil des années, les gens se construisent une vie et l’amour finit éventuellement par se dissiper. Cette idée d’amour inconditionnel (et j’aimerais recevoir des précisions sur ce que ça peut être après tout), bien qu’attrayante, je n’y crois pas vraiment. Un couple peut continuer à s’aimer, sûrement moins fortement qu’à ses débuts, et la décision de rester ensemble dans le respect -sans commettre d’infidélités- ne tient qu’au choix des personnes concernées.

isavril a écrit:
En bref, peu de gens aiment quelqu'un au point d'accepter qu'il soit heureux avec quelqu'un d'autre.
L'Amour est exclusif, il n'y a pas sentiment plus égoïste.

Je ne vois pas les choses de la même manière que toi. En fait, les gens se mettent en relation, en premier temps par attraction (on peut très bien apprendre à aimer quelqu’un) et, surtout, dans l’idée que la relation sera exclusive (donc les deux se promettent fidélité). Aller à l’encontre est une façon de détruire l’engagement qui unit les deux personnes. La personne cocue traduit la trahison, le mensonge et la sexualité éparpillée comme des actes de non-amour, voire de haine, commis par l’autre. Difficile de réagir de manière zen face à ces situations…


Par ailleurs, je dois dire qu’en lisant les réponses sur les questions d’adultère, je me rends compte que les réponses restent souvent conservatrices : « Il y aura un choix difficile à faire et beaucoup de sacrifices à l’horizon », « beaucoup de passion et de sexualité d’un côté, de la stabilité de l’autre » « difficile de dire s’il y a plus que de la sexualité entre vous deux, mais cette personne a des pensées pour toi», « il/ elle pensera à laisser tomber son mariage, mais pensera aussi des à reconstruire son couple », « rien n’est gagné, il faudra faire des compromis des deux côtés »,...

Finalement, je trouve que les gens ne lisent que ce qu’ils ont envie de croire et que le tarot n’est pas d’une grande aide sur ce genre de questions (c’est une opinion bien personnelle).

J’aime bien vous lire décoder les cartes du tarot, mais je crois que les statistiques sur le mariage/couples et l’adultère et les livres de psycho sur le sujet sont beaucoup plus fiables… et tous viennent à la conclusion que l’infidélité n’a pratiquement rien de bénéfique sur le couple et sur quiconque impliqué et que les pertes sont bien plus grandes que n’importe quel gain.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Sam 31 Déc 2011 18:08 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum

Inscription: Jeu 4 Mar 2010 10:59
Messages: 3714
Bonjour Mielleuse

mielleuse89 a écrit:

Solasido, je suis bien d'accord avec toi. Quand on aime, on est fidèle. Ça semble tellement une évidence. Je me demandais de quoi est formé l'amour inconditionnel selon toi?


    L'amour inconditionnel repose sur l'inclusion du divin
    dans toute relation avec des ensembles vivants humains
    ou bien non humains si bien que l'alter-ego devient
    à la fois, l'atome ou la galaxie qui fait de notre sourire
    intérieur le meilleur des guides de notre détermination.

    Il y a ceux qui ne donnent qu'en prenant,
    ils appellent ça l'échange, alors qu'ils ne s'agit
    que d'infidélité.

    L'infidélité est à l'avidité, ce que la fidélité est à la générosité.

    L'infidélité vient de l'identité de l'être avec faire
    la fidelité vient de l'identité de l'être avec être


    Adieu ou à Dieu la pluie et le beau temps.

    Certes, dans comprendre, il y a prendre, rendre, avec...

    Cependant, la fidélité consiste à donner pour rien.

    C'est d'ailleurs la marque du Christ et
    celle de sa reconnaissance "inconditionnelle"
    comme celle du soleil qui donne sans souci du récipiendaire.

    Si sur ton chemin, en couple ou non,
    quelques fleurs ressemblent
    à des papillons qui s’envolent, alors,
    comme les abeilles tu fabriques du ciel.

    T'en souvint-il ?

    Le vent ne sait pas lire que l'on ne décoiffe
    pas les fleurs de nos pelouses interdites.

    Présence, acceptance, souvenir, souvenirs...


Bon présent à toi et à tous

_________________
    TaroGramme La musique demeure la plus haute des philosophies.
    La philosophie demeure la plus haute des musiques
    (Socrate)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 2 Jan 2012 17:33 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mar 8 Nov 2011 13:23
Messages: 675
Bonjour et excuse-moi Mielleuse si mon intervention t'a semblé un peu abrupte et synthétique.
Ce que je voulais souligner ne concerne pas directement la question de l'adultère, je parlais de la "notion" d'Amour très souvent révisée dans la "réalité".
Si tu aimes l'autre pour Lui même, tu souhaites qu'il soit heureux avant tout, même sans toi
Si tu aimes l'autre pour Toi même, tu souhaites son bonheur mais pas sans toi, pas loin de toi.
Voilà pourquoi j'évoquais l'égoïsme et l'exclusivité en amour.
Celui qui "trompe" fait preuve d'égoïsme, je suis plus heureux ailleurs, c'est personnel.
Celui qui subit, idem, je ne veux pas que tu sois plus heureux ailleurs, c'est personnel.
Solasido écrit:
L'amour inconditionnel repose sur l'inclusion du divin
dans toute relation avec des ensembles vivants humains
ou bien non humains si bien que l'alter-ego devient
à la fois, l'atome ou la galaxie qui fait de notre sourire
intérieur le meilleur des guides de notre détermination.

Oui, l'Amour et la Liberté sont liés.
L'amour inconditionnel fonctionne sans jugement, sans ego blessé. Il ne s'agit pas d'un amour soumis mais du respect de l'autre tel qu'il est. Tenter de transformer l'autre pour être satisfait de ce qu'on attend de lui, ce n'est pas de l'amour. Aimer l'autre pour Lui, dans son entier, sans condition.
Les formalités posent des conditions et les conditions asphyxient l'amour.
Pas de triche, pas de contrat, pas d'illusion, ça n'a rien d'un devoir mais c'est au contraire une véritable implication, sincère, sans attente, une ouverture sur la réalité, du pur!
Malheureusement, nous sommes tous exclusifs en amour et très souvent bien loin d'atteindre la sérénité du cœur...
Mielleuse écrit:Je ne vois pas les choses de la même manière que toi. En fait, les gens se mettent en relation, en premier temps par attraction (on peut très bien apprendre à aimer quelqu’un) et, surtout, dans l’idée que la relation sera exclusive (donc les deux se promettent fidélité). Aller à l’encontre est une façon de détruire l’engagement qui unit les deux personnes. La personne cocue traduit la trahison, le mensonge et la sexualité éparpillée comme des actes de non-amour, voire de haine, commis par l’autre. Difficile de réagir de manière zen face à ces situations…
On peut tout apprendre, même à aimer quelqu'un, mais ce n'est pas la même chose quand le sentiment est naturel.
[i]
Par ailleurs, je dois dire qu’en lisant les réponses sur les questions d’adultère, je me rends compte que les réponses restent souvent conservatrices : « Il y aura un choix difficile à faire et beaucoup de sacrifices à l’horizon », « beaucoup de passion et de sexualité d’un côté, de la stabilité de l’autre » « difficile de dire s’il y a plus que de la sexualité entre vous deux, mais cette personne a des pensées pour toi», « il/ elle pensera à laisser tomber son mariage, mais pensera aussi des à reconstruire son couple », « rien n’est gagné, il faudra faire des compromis des deux côtés »,...

Finalement, je trouve que les gens ne lisent que ce qu’ils ont envie de croire et que le tarot n’est pas d’une grande aide sur ce genre de questions (c’est une opinion bien personnelle).[/i]
Je te rejoins sur ce point, certaines réponses stériles ramènent la personne à son problème après un déballage futile mais certains tirages interprétés avec clarté, intuition et réelle attention apportent des réponses directes, une direction bien précise et bien sûr une aide précieuse.
Relis les posts et tu trouveras des lectures engagées et sincères concernant l'es évolutions sentimentales, une vision bien tranchée.
Bonne année à toi, je ne connais pas ta question ni ta situation mais on sent beaucoup de détresse dans tes messages.
Je te souhaite des jours meilleurs.
Bises.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Lun 2 Jan 2012 19:30 
Nouveau sur le Forum
Nouveau sur le Forum

Inscription: Jeu 8 Déc 2011 17:22
Messages: 23
Localisation: PARIS
Très curieux ce débat... en tout cas l'adultère ne date pas d'hier et ne me semble pas concerner plus les hommes que les femmes (a priori faut être deux non ;) )

Pour le reste j'imagine que ceux qui sont les plus virulents sont plutôt dans la catégorie "je sais que j'ai déjà été trompé", les moins virulents dans la catégorie "je sais que j'ai déjà trompé", mais que faire de tous ceux (et cela concerne évidemment aussi les deux précédentes catégories) qui font partie de celle "il y a quelque chose que je ne sais pas".

Bon en tout cas moi je range ma pierre dans la poche, ne la jette à personne et souhaite une excellente année à tous et notamment à mielleuse du territoire de Belfort.

Micho

PS. Citation du jour - W. Allen : en amour il y'en a toujours un qui souffre et un qui s'emmerde...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: Mar 3 Jan 2012 10:23 
Grand habitué du Forum
Grand habitué du Forum

Inscription: Jeu 4 Mar 2010 10:59
Messages: 3714
    Bonjour Micho

    Micho a écrit:
    Très curieux ce débat... en tout cas l'adultère ne date pas d'hier et ne me semble pas concerner plus les hommes que les femmes (a priori faut être deux non ;) )


      Quoi d'étonnant en effet si l'amour conditionnel
      s'y présente comme l'ennemi n°1 du genre humain ?


    Bon tarot à toi et à tous

_________________
    TaroGramme La musique demeure la plus haute des philosophies.
    La philosophie demeure la plus haute des musiques
    (Socrate)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 41 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. marre de ces enfants qui se fichent des parents...

mgmromel

8

634

Ven 21 Juin 2013 10:10

Passiflore Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Les femmes:l'espoir de l'humanité

reynald

3

449

Jeu 23 Sep 2010 21:47

virtuelle Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Qui me conseillez vous ?

namichel

0

513

Lun 23 Jan 2012 19:02

namichel Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Qui est sur Metz ?

Petit panda

0

595

Mer 11 Déc 2013 22:53

Petit panda Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Qui fait ses tirages sur Internet?

InitialeD

13

1250

Mer 28 Mai 2014 13:27

Atharkall Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Je cherche mon chat qui a disparu depuis 11/12/1012

Dolce_The_One

1

499

Lun 24 Déc 2012 09:53

mariesophie Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Je n'arrive pas à insérer des images.. qui peut m'aider?Thx

Tenshiviolet

9

691

Jeu 24 Fév 2011 15:46

La Catalane Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. J aimerais parler avec des gens qui croient aux anges

solu

1

776

Dim 7 Oct 2018 23:40

fifi15 Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à: